L’album COVID-19 connaîtra la participation de MHD

Le titre de cet article paraît drôle mais son contenu ne l’est pas du tout (enfin si, un peu mais …) bref les nouvelles ne sont pas très bonnes. COVID-19, l’album du nouveau et célèbre virus Corona va malheureusement (ou heureusement pour la notoriété de son label) compter des feats avec des artistes internationaux dont MHD, Aurlus Mabélé et Manu Dibango.

Mis en examen pour « homicide volontaire » puis placé en détention provisoire depuis le 17 janvier 2019, le rappeur MHD a été testé positif au coronavirus (d’après son avocate, Me Elise Arfi). Mais il n’est pas le seul prisonnier dans cette situation troublante car selon l’administration du pénitencier, 21 détenus ont été testés positifs au COVID-19 et 471 autres ont été placés en confinement sanitaire. Par ailleurs, parmi les 42.000 agents pénitentiaires, une cinquantaine ont été testés positifs, et près de 800 d’entre eux ont été placés en quarantaine. Le moins que l’on puisse dire c’est que cette star-virus sait se faire remarquer !

« Une voix s’élève au lointain… C’est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons la disparition de Manu Dibango, notre Papy Groove, survenue le 24 mars 2020 à l’âge de 86 ans, des suites du Covid 19 […] Les obsèques auront lieu dans la stricte intimité familiale, et un hommage lui sera rendu ultérieurement dès que possible. ».

C’est cette annonce funèbre sur sa page facebook qui a révélé au monde que l’illustre Manu Dibango, chanteur et légendaire saxophoniste avait cédé à la proposition de Corona de participer à son album et il en trépassa … L’artiste fut effectivement hospitalisé quelques jours plus tôt et un message posté sur sa page facebook laissait comprendre que les résultats se montraient plutôt rassurants. Malheureusement le grand Papy Groove succomba et cassa ainsi sa pipe à l’âge de 86 ans.

« Mon papa est mort ce matin du coronavirus … Merci d’honorer sa mémoire … C’est une grande légende du Soukouss que le peuple congolais perd aujourd’hui. Je suis inconsolable et effondrée … » a écrit Liza Monet, la fille du défunt, sur ses comptes Facebook et Twitter.

Ce défunt c’est Aurélien Miatsonama, chanteur congolais connu sous le sobriquet Aurlus Mabélé et considéré comme l’un des pères fondateurs du soukouss, rythme dérivé de la rumba. Aurlus Mabélé c’est plus de 10 millions d’albums vendus, plusieurs salles mythiques de l’Europe et l’un des porte-étendards du mouvement des sapeurs du Congo-Brazzaville. Co-fondateur du célèbre groupe Loketo, l’artiste rendit l’âme le 19 Mars 2020 à Paris, il avait 67 ans.

Suite à ses nombreuses demandes de feat sur son album COVID-19, le virus Corona a cependant essuyé un rejet catégorique de la part de la diva Céline Dion. Cette dernière est tombée malade, ses symptômes correspondaient à ceux du virus et elle fut immédiatement prise en charge. Mais après les tests nécessaires, il s’avère qu’elle n’est pas atteinte du coronavirus mais plutôt d’un gros rhume. Ses prochaines dates de tournée sont reportées pour qu’elle puisse se repose, gros échec pour Corona.

Une autre personne qui peut être fière d’avoir échappé de justesse au CoronaVirus est la superstar DAVIDO, mais son épouse et mère de son fils Chioma ne peut pas en faire autant. C’est dans la soirée du 27 Mars 2020 que Davido publie sur Twitter :

Sa bien-aimée a succombé au charme destructeur du virus, quel déterminé celui-là !

Très déterminé en réalité puisque le célèbre virus ne se limite pas à collaborer avec des artistes musiciens. Aux dernières nouvelles, l’acteur Idriss Elba, le footballeur de Juventus Blaise Matuidi, le premier ministre britannique Boris Johnson, le Prince Charles ainsi que l’ancien producteur hollywoodien et délinquant sexuel Harvey Weinstein sont malades du coronavirus. Nous leur souhaitons sincèrement un prompt rétablissement sauf au dernier, reconnu coupable de viol et d’agression sexuelle le mois passé et condamné à 23 ans de prison. Comme quoi le karma existe !

D’habitude nous restons intouchables et imperturbables face aux choses bizarres qui se produisent dans le monde mais il semblerait cette fois-ci que notre pays le Bénin ne soit point épargné par cette pandémie dévastatrice. Chers KushFollowers, nous vous prions de suivre les consignes de sécurité et les mesures de prévention (même si le respect de quoi que ce soit n’a jamais été le fort du béninois krkrkrr) et de respecter très scrupuleusement le confinement prescrit par le gouvernement, notre survie et notre santé à tous en dépend. Prenez soin de vous, peace !